Les parties prenantes

 
 Louis Larminat « dit Audran » 
 (1609-1704), maire-échevin de Thionville 
 x Metz vers 1665 
 Lucie AUGER (1634-1697) 
 
 
 Jean FOUROT 
 (1645-1687), avocat 
 x vers 1667 Jeanne MUNIER 
 (alias MUSNIER) (1654-1692) 
 
 
   
 Pierre MARTIN 
 x 
 Marguerite CHALARET 
 
 
   
 Thomas GUESDON 
 x 
 Pétronille MACRIE 
 
| | | |
 
 Jean LARMINAT (o Thionville 1670 
 + Thionville 17.1.1709) 
 
 
 Apoline FOUROT (o 1670 
 + Thionville 2.8.1730) 
 
 
 Pierre MARTIN (o 1681 
 + 1766), APOTHICAIRE 
 
 
 Claire GUESDON 
 (+ 23.10.1771)  
 
| | | |






| | |
 
 Antoine de LARMINAT 
 (o Thionville 1.6.1709  
 + Thionville 18.8.1774) 
 
 
 Marguerite MARTIN  
 (o Paris 12.2.1724 
 + Landau 12.9.1749) 
 
 
 Pierre-Alexandre MARTIN 
 APOTHICAIRE 
 x 1751  
 Henriette-Eugénie 
 de LA BRUYERE 
 de CLORCY
 
 
| |



|
 
 Louis-Alexis de LARMINAT 
 (o Landau 6.10.1749  
 + Metz 8.1.1814) 
 x Montoy 3.9.1776  
 Marie-Elisabeth de BRAZY  
  (o Metz 7.5.1751  
  + Metz 22.7.1834) 

 

 

1- Pierre MARTIN

Il est le premier connu dans la filiation MARTIN. Né probablement vers 1655, il a épousé Marguerite CHALARET. Ils eurent au moins un fils :

 

2- Pierre MARTIN (o 1681 + 12.11.1766)

Château de Chantilly
Il épouse à 34 ans au château de Chantilly le 11.1.1715 Claire Guesdon (+ 23.10.1771). C’est lui qui s’installe comme apothicaire vers 1710. Ils eurent au un seul fils Pierre-Alexandre MARTIN qui sera également apothicaire et plusieurs filles dont Marguerite Martin, future épouse d’Antoine de LARMINAT.


×

 

Découvrez le récit, presque au jour le jour, de ce que Joseph de Larminat et ses frères ont vécu pendant la première guerre mondiale : Sept frères sous les drapeaux.